Einhander

• Sorti : Le 20/11/1997 au Japon, le 05/05/1998 aux USA
• Développeur : SQUARE SOFT
• Editeur : SQUARE SOFT
• Plateformes : Sony PLAYSTATION et PSN Network Japan uniquement
• Genre : Shoot’em up horizontal
• Support CD Rom
• Jeu à un joueur uniquement
• Langue : Anglaise

En regardant la jaquette, quelque chose de choquant me titille…. Un jeu édité par SQUARE SOFT et en plus développé par SQUARE…

Encore un J-RPG (RPG Japonais), bah non… doigt dans ton œil, SQUARE fait dans le shoot’em up !!

Et cela donne quoi… C’est ce que l’on va découvrir….

Synopsis :

Dans un futur lointain, deux colonies se font la guerre celle de la Terre et celle de la Lune.

Désireuse des ressources terriennes, les colons luniens vous envoie…
Vous êtes le pilote du Eïnhander, un vaisseau de reconnaissance et votre mission est de vous infiltrer dans les lignes ennemies terriennes …

Ecran titre :

Après un compte à rebours en guise de chargement, nous nous trouvons face à du SQUARE, une belle cinématique en images de synthèse de la même qualité que ses précédentes productions où votre vaisseau fait face à de multiples ennemis dans une musique techno entraînante….

De suite, l’écran titre apparaît….

Einhänder

Le choix est simple :
• GAME START : c’est par là que tout commence.
• CONFIGURATION

Pour ces options, vous avez accès :

Le choix de la difficulté (entre easy à hard), la configuration des touches, l’ajustement de l’écran et le choix son (mono ou stéréo)
Dommage qu’il n’est pas de sound test…

Jeu et gameplay :

Dès que vous accéder au GAME START de l’écran titre :
Vous avez à choisir votre vaisseau parmi 3, ces derniers ne changent pas d’un point de vue esthétique contrairement à d’autres shoot permettant ce choix mais c’est surtout au niveau de la capacité d’armement que votre vaisseau pourra porter qui changera.

Les vaisseaux à choisir sont les suivants :
• Endymion FRS Mk. II : Vous avez a disposition l’arme de base et 3 slots pour votre armement (ceci est le vaisseau le plus compliqué à gérer mais le plus meurtrier).

Einhänder

• Endymion FRS Mk. III : Vous avez à disposition votre arme de base amélioré mais un slot seulement (ce vaisseau est très facile à gérer et pratique pour les néophytes).

Einhänder

• Astraea FGA Mk. I : Vous avec à disposition l’arme de base ainsi que 2 slots pour votre armement (c’est le vaisseau dit intermédiaire)

Einhänder

D’autres types de vaisseau sont débloqués après avoir fini le jeu… Mais je laisse la surprise…

Alors, à quoi sert ces fameux slots…

En fait, tout le gameplay de ce jeu se repose sur son titre « Eïnhander » qui veut dire en allemand « un bras » mais aussi signifie une épée à une main…
Lorsque vous rencontrerez des ennemis possédant une arme dite spéciale, elles sont bien visibles, on ne peut les rater.

Einhänder

Une fois vaincu, un module est libéré et en le récupérant vous obtenez une arme qui prendra un slot.

En fonction de la position de votre arme ( en haut ou en bas), l’arme récupérée aura un effet différent (par exemple pour le module CANNON : si le module est en haut, vous tirerez face à vous et si celui-ci est en bas, vous tirerez en diagonale vers le bas).

Ces armes ne sont pas inépuisables et possèdent une quantité de munitions en fonction de la puissance de cette arme.

Plus l’arme est puissante, plus le nombre de munitions est faible…

Les armes :

• Le Spreader
Einhänder

• Le WASP
Einhänder

• Le Cannon
Einhänder

• Les Grenades
Einhänder

• Le Hedgehog
Einhänder

• Blade
Einhänder

• Le Riot
Einhänder

• Le Vulcan
Einhänder

Si une arme est touchée par un projectile ennemi, vous le perdez. Si c’est le cas de votre vaisseau, c’est la perte de celui-ci.

Les touches :
Bouton « Carré » : Utilisation de l’arme de base.
Bouton « Croix » : Utilisation de l’arme récupérée.
Bouton « Rond » : Changement de position de votre arme récoltée.
Bouton « L2 » : Ralentir la vitesse de votre vaisseau.
Bouton « R2 » : Accélérer votre vaisseau.
Bouton « L1/R1 » : Changer votre slot.
Bouton « Select » : Enlever ou mettre l’affichage HUD.

Pour finir sur la section Gameplay, en bas à droite de votre écran, vous pouvez voir une jauge avec un multiplicateur à sa gauche.

Einhänder

Cette jauge est augmentée à chaque ennemi détruit, plus le nombre d’ennemis anéantis est élevé plus votre multiplicateur augmente, pouvant monter jusqu’à 16X.

A quoi sert ce multiplicateur, il permet d’augmenter considérablement votre scoring, avis aux amateurs…

CRITIQUE:

La technique :
A chaque fois, je dis que les graphismes en 3D de la Playstation vieillisent mal. Mais ce jeu me fait mentir, la 3D est très jolie et passe très bien avec le temps malgré certaines textures qui font moches mais l’ensemble est très esthétique et bien maîtrisé.

De plus, bien que ce shoot’em up à scrolling horizontal soit en 3D, le jeu défile uniquement sur un seul plan avec une vue qui diffère en fonction de votre progression dans le niveau.

Le jeu ne souffre d’aucun ralentissement notable et le tout est très fluide. Le vaisseau est gros et malgré la hitbox importante, cette dernière n’handicape en aucun cas le joueur.

Pour finir, je disais au début de mon test ma déception de l’absence de Sound Test et en effet, les musiques techno composées par Mr FUKUI Kenichiro sont de toute beauté.

Je ne me lasse pas d’écouter l’OST.

La durée de vie :
En général, il est difficile de parler de durée de vie dans un Shoot’em up.
Mais, chez Square, on innove et on ajoute son petit grain de sel plus que sympathique.

Le premier est que l’on a accès des chemins alternatifs durant la progression du niveau permettant de redynamiser le Replay Value.

Ex : Au Stage 1, si vous détruisez tous les panneaux d’affichage, un autre chemin jusqu’au boss s’ouvrira à vous…

Composé de 7 stages, le jeu est assez long et varié dans ses univers. Il faut compter 1h30 environ pour finir le jeu d’une traite. Le jeu n’est pas trop difficile en soit.

Avec 10 continue et 3 vies par continue, il y a de quoi faire pour progresser…

Pour finir, à chaque fin de stage, vous êtes notés en fonction de votre score et du nombre d’ennemis supprimés, du nombre de modules récupérés, etc…


CONCLUSION:

SQUARE SOFT, pour son premier coup d’essai dans le domaine, nous offre un chef d’oeuvre avec un mélange subtil de shoot’em up et d’autres petits éléments qui font de ce jeu unique et qui montre tout le savoir faire de cette entreprise.

excellent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *